July 26, 2016

Lyrics

Le tonnerre gronde,
Comme un coeur frémissant.
La route qu'ils ont prise s'effacera.
Et comme une ombre,
Transportée par le vent,
Le pavé chantera sous nos pas.

Leurs têtes lourdes,
Prises dans une marre opaque,
Sombreront bien avant leur temps.
Et quand leurs âmes,
Couleront au fond des lacs,
Commencera l'âge triomphant.

À l'horizon,
Se profilent les carcasses,
S'empilant comme des idées mortes.
Quand la saison,
Sera propice à la chasse,
Ils se bousculeront à la porte.

La pluie qui vient,
Nous lavera de nos crimes,
Mais le ciel reste clément.
Nous devrons fuir,
Pour éviter l'abime,
Et perdre le nord chemin faisant.

Mais la corde raide,
Nous prend à bras le coeur,
Mais la rumeur ne durera qu'un temps.
Le barrage qui cède,
Emportera nos peurs,
Et commencera le siècle bruyant.

Et commencera le siècle...

Et tremblent les rois,
Et brûlent les trônes,
Et coulent les toits,
De leur château immonde.
x3

Et tremblent les rois,
Et brûlent les trônes,
Et coulent les toits...

Show moreShow less