- A qui la faute

Report copyright infringement
January 7, 2016

Lyrics

Nu-Look

Paroles A qui la faute

A qui la faute

pa kondui jan poum esplikéw, ki jan ou chanjé

la personne que j'ai rencontrée a disparu

jodi-ya ou vin on étranjé, au visage famillier

san pwi pa mandém viv avec yon inkonu
j'ai tellement soif d'aimer mwen té paret nayif
san pouw otan mwen pa stupid
ou té fem kwè dan ou; janm kwè dan lévanjil
té ekzisté pou'm fèw plézi
ou té telman fem kwè dan ou
mwen ta viv selman pou ou
yo té di sé pou dé jou
nou té di yo jalou
ou té telman fem kwè dan ou
mwen ta viv selman pou ou
yo té di sé pou dé jou
la majeur partie de notre temps, té kone a deu
lè nou pa fizikman ansanm, nou té nan téléfonn
pawol yo té si konvenkan, kè mwen pa désidé
néglijé kelke swa bagay ki té on obstak
si jodi-a mwen té tou-pwi sé pas mwen té kwèw
mwen té kwè an tou sa ou té di
sanm pa posé kèsion, sanm pani on enkiétud
té rouvè kè mwen pou enméw
synth
oh gen dé bagay mwen té kon repwochém, mé sété avanw
pou sav ki sa mwen fè, pou mérité trètman sa
mété kém méte kom mété tout mwen menm
paske en té kwè dan ou, ou vin fem san défans
jodi pou lagém dan kouri
pour très peu de tempsméchant
mwen té konfiéw tout lavi, mé san dézèw
et longtemps une fois le bonheur m'a échappé du bout des doigts synth
si sé on mal kem fèw san pa réalizé
pa kembé mwen dan kèw, rankune sé on obstak pou lanmou
pa enpowtan pou nap chèché a ki la faute,
li pap sèvi ayen, pou gen rézon é pi kèw pa kontan

dèpi nou tou lé dé ansanm
tou lé jou sété réalité
tanpi pou sa ka déranjém

lè mwen aki-sa nou rédui
mwen pa konn krié ho et fô
ka éséyé l'enposib
ou ka fèm santi l'enpowtan
non pa presé pou demandé A qui la faute
pa kondui jan poum esplikéw, ki jan ou chanjé
la personne que j'ai rencontrée a disparu
jodi-ya ou vin on étranjé, au visage famillier
san pwi pa mandém viv avec yon inkonu
j'ai tellement soif d'aimer mwen té paret nayif
san pouw otan mwen pa stupid
ou té fem kwè dan ou; janm kwè dan lévanjil
té ekzisté pou'm fèw plézi
ou té telman fem kwè dan ou
mwen ta viv selman pou ou
yo té di sé pou dé jou
nou té di yo jalou
ou té telman fem kwè dan ou
mwen ta viv selman pou ou
yo té di sé pou dé jou
la majeur partie de notre temps, té kone a deu
lè nou pa fizikman ansanm, nou té nan téléfonn
pawol yo té si konvenkan, kè mwen pa désidé
néglijé kelke swa bagay ki té on obstak
si jodi-a mwen té tou-pwi sé pas mwen té kwèw
mwen té kwè an tou sa ou té di
sanm pa posé kèsion, sanm pani on enkiétud
té rouvè kè mwen pou enméw
synth
oh gen dé bagay mwen té kon repwochém, mé sété avanw
pou sav ki sa mwen fè, pou mérité trètman sa
mété kém méte kom mété tout mwen menm
paske en té kwè dan ou, ou vin fem san défans
jodi pou lagém dan kouri
pour très peu de tempsméchant
mwen té konfiéw tout lavi, mé san dézèw
et longtemps une fois le bonheur m'a échappé du bout des doigts synth
si sé on mal kem fèw san pa réalizé
pa kembé mwen dan kèw, rankune sé on obstak pou lanmou

pa enpowtan pou nap chèché a ki la faute,
li pap sèvi ayen, pou gen rézon é pi kèw pa kontan

dèpi nou tou lé dé ansanm
tou lé jou sété réalité
tanpi pou sa ka déranjém
lè mwen aki-sa nou rédui
mwen pa konn krié ho et fô
ka éséyé l'enposib
ou ka fèm santi l'enpowtan
non pa presé pou demandé

Show moreShow less